Compétitions 2014

Les Compet' 2014

 

4ème édition de la Varrinoise - Dimanche 16 novembre

3 équipes au départ, Romu et Mika, Dany et Tof, Polo et Stéphane (peut-être une prochaine recrue ??).

Le principe de la course est un relais VTT sur 2 heures par équipe de 2 personnes.

Particularité de cette année, il y a eu un déluge toute la nuit précédente qui a rendu le terrain plus que boueux et surtout glissant avec nos pneus d’été surgonflés !! 

Départ 9h30 type le Mans, 1er tour très rapide qui fait toujours mal, c’est Mika, Dany et Stéphane qui s’y collent.

Le parcours est très glissant, nombreuses chutes et le matériel souffre.

Dany en représentant de la famille MONTIGNY nous a fait une chute sur le parcours mais comme personne ne l’avait vu, il a recommencé juste devant le pointage en se vautrant comme une MER… le long d’une barrière.

Les 2 heures passent quand même assez vite, les tours s’enchainent mais sont beaucoup moins rapides que les années précédentes mais plus physiques.

Mika frottera trop près d’une souche et y laissera une jante, il finira malgré tout. Tof, toujours aussi puissant y laissera sa chaine au 2/3 d’un tour. Il finira en courant et terminera la compét’ avec le vélo de Dany !! (ou plutôt le mini-vélo de Dany) encore heureux qu’il ne faisait pas équipe avec Romu.

Polo quant à lui, toujours aussi fort, a fait la course en tête des équipes Team, on ne l’a jamais vu… 

Au bilan, sympathique course pour dimanche matin.

Polo et Stéphane finissent 7ème, Mika et Romu 9ème et Dany et Tof 15ème sur les 50 équipes engagées.

Tof 

Varrinoise 2014


 

1er Orient’Arche - Vendredi 7 novembre

Organisé par nos potes du Mans.

Départ 18h30 de Saumur pour cette CO nocturne avec 3 équipes : Fafane et Marie, Polo et Mika, Dany et Tof. 

Arrivés sur site, il y a beaucoup de monde (ils ont eu 400 personnes). Super ambiance comme d’hab’, on discute un peu mais pas trop, nous sommes inscrits sur la CO de 3h.

Sauf Fafane qui fera celle d’1h30.

Au départ, on nous distribue 2 cartes, 1 au 1/6000ème plutôt à dominante urbaine et la seconde au 1/8500ème dans la forêt.

Il s’agit d’une course au score avec des balises valant de 10 à 30 points.

Les cartes sont supers propres avec de nombreux détails, les balises toutes bien placées et pas trop difficiles à trouver. 

La course se déroule plutôt bien, pour les 2 équipes, on se verra obligé de laisser quelques balises pour rentrer dans les 3 heures. 

Au final, Polo et Mika font 4ème avec 58 balises sur les 60 possibles et Dany et Tof, 12ème avec 54 balises.

Fafane et Marie font 26ème avec 20 balises sur les 32 possibles. 

Pour conclure, superbe CO avec de la très belle carte IOF. Ambiance à l’image des SP du Mans !!

On sera là pour la 2ème édition. 

PS : Une petite mention spéciale pour notre ami Polo !! Qui a repeint le côté droit de la voiture à Fafane sur le retour.

Au moins cette fois, nous n’avons pas été obligés de nous arrêter…….Y’a qu’la bagnole qui nous suivait qui n’a pas compris pourquoi il pleuvait des morceaux de pâté ??

Tof


 

Marathon des causses - Romu

Aaaaaah ce fameux Trail des Templiers : c’est bien comme on me l’avait dit : MAGNIFIQUE : autant au niveau des paysages (causses noires avec de superbes singles sur le plateau et des falaises calcaires aux montées et descentes de folies………), qu’au niveau de l’ambiance sur le lieu de départ/arrivée avec environ 10 trails sur 3 jours !!

Petite précision : j’ai en fait effectué le Trail « Marathon des causses » : 38 kms et non les templiers (75 kms, voir 100 kms pour l’ultra). Faut bien dire que l’engagement physique n’est pas le même. Ça se perçoit très bien en voyant arrivez ces traileurs de l’extrême, avec des démarches bien fatiguées.

Valérie et Isabelle sont partis quasiment sur la même distance que le marathon : « La Mona Lisa » 29 kms: 1h avant moi et pour elles ça s’est passé comme prévu (entre 4h et 4h15’) excepté valérie où ses contractures à répétition depuis 10 jours sont remontées à la surface sur les 10 derniers kilomètres. De ces propres mots : c’était un calvaire !!

Pour ma part : Nouvelle chaussure, nouveau Sac…….le tout Kalenji (avec 10 petits jours d’essai) et c’est parti pour un premier mille en 4’03’’ pour être précis et un 2è mille quasi identique……………Tout ça avec mon Frangin qui pète la forme et 1 de ces copains Romain de Poitiers.

La 1ère bosse arrive (400 m de dénivelé en 2 temps) et là le début des soucis arrive : un mal du diable aux cuisses et aux mollets qui s’empire au fil des kms : Là pleins de choses se bousculent dans ta petite tête :……….Serai-je parti un peu vite ? ça s’est fort possible avec 6 semaines d’entrainement spécifique !!! course à pied……….réalisées à la ramasse !!...........ou alors est-ce mes nouvelles chaussures, avec en plus, de l’élasto bien serré pour éviter des entorses comme certains !!………n’est-ce pas Fafane !! + des « compressport » ? bien chaudes pour un départ de trail à 13h sous le soleil cuisant…………..OU ALORS est-ce tout ça à la fois ??

C’est dingue ce que ton cerveau peut réfléchir quand tu montes à vitesse très réduite………et que surtout TU SOUFFRES…………..là j’me dis : « et dire que certains on fait 100 kms comme ça, FAUT ETRE BIEN MALADE quand même !! »

Bref au 9 ou 10è kms : 1ère arrêt : opération « enlever ces supers chaussettes « cocotte-minute » » : OUF ça serre moins et on respire mieux. Voyant mon Frangin qui n’en pouvait plus d’attendre, j’lui dis vas-y, je sens que mes petits soucis techniques sont pas finis !!

Pas manqué : après 7 ou 8 kms sur les causses dans les singles : nouvel arrêt : nouvelle opération « enlever ces foutus strappes aux chevilles »………..j’avais l’impression d’avoir mes petits mollets comme du bêton.

AH…..les quelques descentes commencent à se faire plus faciles…………mais les montées s’est pas encore ça. Arrivée tout de même au 24è kms (1er ravito aux Privats) : nouvel arrêt : nouvelle et dernière opération : « on renlève les chaussures et cette fois : c’est au tour des lacets de se faire dézinguer » :……….j’crois bien que j’avais lacé un peu trop haut mes chaussures !!! (c’est pire que les changements de pneus en VTT……….n’est-ce pas TOF et Fafane !!) :………comme quoi c’est vraiment pas bon d’avoir du matos neuf 10 jours avant le départ !!

Là : super  descente (300 m de déniv) direction village « le Monna » :les gorges de la Dourbie, dans de la caillasse et des singles typés « haute Montagne » : je sens que je commence à prendre mon pied (c’est rien de le dire ) BON SENS qu’est-ce que c’est bon. Dans la foulée: Montée du même acabit (300 m de déniv), et là qu’est-ce que j’entends……………MON FRANGIN qui m’appelle d’un peu plus haut…………..mais qu’est-ce qu’il fout là ??: j’arrive sur lui (28 è kms)…………j’vois bien qu’y a un soucis : gros bandage au niveau du genou droit avec de la glace !!

Tout en faisant les 200 m de déniv,(restant à monter), on se met à taper la causette : il me raconte sa mésaventure (grosse tendinite……….à quel moment ça l’a pris…. ! moi de même avec mes histoires de compression…. !!) :

Derrière nous ça fume : certains nous disent : « punaise jamais vous arrêtez de parler en montant ça vous fatigue pas trop ?? mon Frangin qui rétorque……………Bah non……on marche !! »

Trêve de causerie, au 29è kms, une fois en haut : impossible de courir pour mon frérot : je m’en vais tout seul vers la ferme du cade (31è kms) pour le 2è ravito : petit encas rapide, je sens que j’ai encore de l’énergie et que les 7 derniers kms vont être les plus beaux : pas manqués du 31 au 34è kms (« le puncho d’agast » ça s’invente pas !!)  je cours de manière plus tonique (10 km/h de moyenne), puis ENFIN GROSSE DESCENTE : 1ère partie très technique dans des cailloux (quasi ma ½ hauteur………..(1m60 divisé par 2) c’est pas mal quand même), puis passage dans une partie boisée où là tu te raccroches comme tu peux aux lianes ……………on croirait TARZAN dans la jungle………..en moins agile quand même.

POUR FINIR : du 35è jusqu’à l’arrivée belle descente très déroulante pour finir en trombe dans des escaliers, pour cramer le peu d’énergie qu’il me restait !! OUF la descente ça fatigue quand même. REPOS BIEN MERITE après avoir repris une 40taine de place dans les 7 derniers kms: CA C'EST BON CA

TROP HEUREUX d’en avoir finit surtout avec ce final et finalement une belle 77è place (pas trop prévu quand même) sur 710 arrivants. A la revoyure

A+ pour des photos ??

Ah oh fait: la prochaine fois que d'autres viendront aux templiers: pensez à vous arrêter 1 km avt le départ du trail................dans le camping "les érables" dès fois que j'y serai................pour y boire une bière !!

Bon c'est vrai: là-bas le portable passe pas bien........................surtout le mien ?

A+ 

Romu


  

Triathlon Alpes d'huez - Christophe

Départ le 28 juillet direction Bourg d’Oisans pour le triathlon de l’Alpe d’huez, format M - 1,2 km  de natation, 30 km de vélo pour finir par 7 bornes de course à pied.

Petite reco le mardi sous des trombes d’eau, froid et vent…..ça va pas être simple.

Mercredi on va voir le format L (2,2 de nat, 115 km de vélo et 21 en CàP) histoire de nous mettre dans l’ambiance ! Et ça ne nous rassure pas.

Température de l’eau à 13°, ils sont frigorifiés à la sortie, limite en hypothermie.

Par contre en tête de course, le spectacle est sympa, l’après midi le temps se dégage un peu, il fait meilleur en haut de l’alpe, c’est de bon augure pour demain.

Jeudi matin, debout de bonne heure pour terminer les préparatifs du vélo.

Départ vers le lieu de natation (retenue EDF, au lac du Verney)

Entrée dans le parc à vélo vers 13h15, enfilage de la combine et tout le monde à l’eau.

1200 participants au départ, ça fait pas mal de monde dans l’eau. Contrairement à ce que l’on aurait pensé, ça n’a pas trop tabassé !! Sauf aux passages des bouées !

Je sors de l’eau en 24’55, y’en a déjà 513 devant… !

J’enfourche mon vélo et c’est parti pour 30 bornes de vélo. Les 15 premiers sont plutôt en faux plat descendant, puis le p’tit raidillon... l’alpe d’huez.

21 virages, 1143 m de dénivelée, 14,5 km pente moyenne à 7,9 % avec des passages à 13 %.

Temps vélo, 1h47’ - montée de l’alpe en 1h14 (record Pantani en 36’……) Pose du vélo dans le parc puis c’est parti pour 7,4 km en course à pied. Course typée trail avec un dénivelée + autour de 200m,

Crampes sur toute la première partie, puis ça se calme sur la boucle de retour. Temps CàP : 41’ 47’’

Je passe la ligne d’arrivée en 2 h 57’ - 599ème sur 1111 classés - 54ème de ma caté …V2, sur 112.

Content d’avoir terminé.

Course à renouveler en 2015 pour la 10ème édition, avec un groupe encore plus étoffé !!

Avis aux amateurs !

Tof !


 

Trail Aquaterra - 12 juillet 2014 - Fred

Bon cette fois ça rigole pas ! 40 km avec 2000 D+ … Moi à part les raids avec David, j’ai jamais fait aussi long mais bon ça va le faire. 4ème édition du Trail AquaTerra autour du lac et du barrage de  Bort-les-Orgues (19-63-15). Franchement, une région magnifique et un cadre idéal pour la pratique du trail.

Etant novice sur la distance, je pars prudemment, je me place dans les vingt premiers et je prends un petit rythme de croisière qui me va bien. Je comprends dès les premiers kilomètres, que ça va grimper dur et longtemps alors je conserve ma vitesse en m’accrochant dans un petit groupe qui a l’air de bien gérer la course.

Après 15 kil, mes compagnons de route me semble un peu juste alors je me lance, j’accélère légèrement et je pars seul à l’aventure. Tout se passe bien jusqu’à la mi-course car heureusement j’ai pas tout donné. La seconde partie avait été annoncée par l’orga comme étant bien plus difficile que la première.

Effectivement, après le ravito du 21 kil, le terrain s’élève sérieusement et les jambes le ressentent direct. Je me sens pas trop mal et je parviens à rattraper certains concurrents. Mais force est de constater que j’ai dû y laisser quelques forces et un peu de lucidité car vers le 25 kil, glissade et grosse gamelle dans une descente rocheuse … Genou et coude explosés ! Ça pisse le sang et je ne parviens pas à reprendre la course. Je marche quelques minutes et les sensations reviennent dans le genou. Ouf car j’ai bien cru devoir m’arrêter là !!!

Finalement, je repars presque comme si de rien n’était ! Je reprends le fil de ma course régulièrement accompagnés par les traileurs du 65 et du 107. Vers le 37-38 kil, je commence à avoir hâte d’arriver car cette fin de parcours est tout le temps en devers et j’aime pas du tout.

Je boucle finalement les 41 km du parcours en 4h31 à la 10ème place.

Super expérience et organisation au top … Un trail à faire !

A la prochaine !

Fred


 

La Cavale L'Haÿssienne - 13 juin 2014 - Fred

Comme j’habite à L’Haÿ-les-Roses, je me suis dit que ce serait quand même bien qu’un jour je me fasse la Cavale. Tous les ans, je vois l’affiche alors … cette fois j’y vais ! Un petit 10 kil (2 boucles de 5) le vendredi soir, ça peut être sympa.

Quand j’arrive au stade et que je vois tous les mecs des clubs d’athlé avec leurs 50 kg, ça me confirme que c’est pas trop mon truc, mais bon … ça me fera une bonne séance d’entrainement et en plus l’ambiance est vraiment sympa !

Top départ ! Evidemment ça part à deux mille à l’heure. Moi je me suis fixé 40 minutes comme objectif alors j’essaie tant bien que mal de tenir mon 15 à l’heure. En ville sur le plat, pas trop de soucis, mais quand j’attaque le parc de la Roseraie, la petite bosse me casse bien le rythme et les pattes. Enfin je limite des dégâts mais la deuxième boucle est quand même longue.

J’en termine avec ce 10 kil en 39:55 et finalement de bonnes sensations.

Fred


 

10 kms de Saumur : Romu

Salut à tous, voici un petit compte-rendu des 10 kms de course à pied à saumur.

Ah quel beau dimanche ………………sous la pluie.

 

 

On était finalement pas mal de monde, autour de 150 à venir faire les 10 kms de Saumur (1ère édition).

J'étais comme d'habitude avec Valérie et ses amis. De mon côté, soyons fou : au vu de ma super condition dans les transitions entre des sports différents, je me décide à faire 1h de vélo de route avant de se lancer sur les 10 kms. Heureux de m’être bien trempé jusqu’aux os,  j’avais prévu le coup,  je me change et c’est parti pour un petit ¼ h d’échauffement……….si on peut  appeler ça comme ça………..Les jambes un peu lourdes je retrouve le reste de la troupe . 2-3 min avant le départ tout le monde discute allègrement, on sent que la pression………..ne nous touche pas.

PAN, le départ est donné ! J’essai de suivre Damien FISSON (un ami sportif), mais au bout de 300 m, je sens bien que les jambes sont raides et le dos aussi :…………. ça doit être surtout la transition qui me taquine............j'ai plus l'habitude. Finalement, jusqu’au bout du parcours (2 boucles de 5 kms tout plat) pas de bonnes sensations, les douleurs lombaires ne me lâchent pas; allez c'est le début des vacances : TROP de relâchement vous me direz…………manque de gainage certains me diront, faut serrer les dents la ligne d'arrivée est en vue!!.

Le chrono est pas si mal : 40’20 ‘’ (pr 9,7 kms avec mon GPS !! valérie avait 10.1 kms !!); le bien être ce sera certainement pour la prochaine fois.

Pour les filles : Valérie est passée de 47’ à 45’, Isabelle de 51’ à 48’.

A la prochaine, mais cette fois-ci sur un Raid.

Romu


 

WEESOO - 13/04/2014 : Thierry

Poduim weesoo circuit b

Ce week-end, a eu lieu la 4ème édition du WEESOO qui est une succession de 3 courses d'orientation en milieu urbain en configuration "Sprint".

Cette année, la 1ère étape se déroulait à Dol de Bretagne, la course de nuit au Mont St Michel et la 3ème étape sur Rennes.

Sur mon circuit des hommes de plus de 50 ans, je gagne les deux premières étapes et fini 3ème sur la dernière (manque de lucidité sur 2 postes).

Au final, je gagne au scratch au cumul des trois courses et également dans ma catégorie des H50.

Encore une belle édition du WEESOO qui sera certainement la dernière sous ce format.

A+

Thierry


 

Belle perf' de Thierry

Résultats 

 


 

MonbaziTrail - 06 Avril 2014 : Fred

Deuxième trail de l’année ! En Dordogne toujours … Je profite des vacances pour me promener. Tout commence bien, je récupère mon dossard et surtout une bonne bouteille de Monbazillac !!!

Je me lance sur un 20 kil sans trop de dénivelé, histoire de dérouler un peu. Malheureusement, la pluie a encore fait des siennes quelques jours avant et les chemins sont relativement boueux.

La course commence sur un rythme élevé, je fais les 6 premiers kil à 15 de moyenne avant de rentrer dans le dur. Les portions s’enchainent, grosses buttes bien cassantes, franchissements et cordes au programme. Le tout est bien ludique mais plutôt éprouvant, enfin tout ce qu’on attend d’un trail …

La course est remportée tranquillement par Johan DURAND, membre de l’équipe de France de demi-fond alors que moi je boucle finalement les 20 bornes du parcours en 1h31 à la 10ème place.

Fred


 

Trail des Grands Couteliers - 2 Mars 2014 : Fred

Premier trail de ma vie en compétition alors je choisis celui de mon village en Dordogne pour débuter !

Je me dis 24 bornes pour commencer, ça fait peut-être beaucoup mais bon, go … En bonus, des semaines de mauvais temps avec pluie non-stop les trois jours précédents la course ! Ça promet.

Le départ urbain est super rapide, je me place avec les premiers sur un rythme qui paraît me convenir. Je suis même seul en tête jusqu’au 6 kil. Quatre ou cinq mecs me rattrapent alors à l’attaque de la forêt, le terrain est détrempé, boueux, glissant et vraiment casse-pattes … Début des hostilités !

Je comprends rapidement que je suis parti trop vite et que les mecs qui sont avec moi maîtrisent bien leur sujet. Je peine à suivre leur rythme, je m’accroche plus ou moins jusqu’à mi-course mais je dois ralentir au risque d’exposer définitivement.

La seconde partie du trail, je vais malheureusement la faire seul ! Personne devant, personne derrière … Dur, dur je paie les efforts consentis au début, la moindre côte me semble être un mur. Je parviens cependant à conserver un rythme correct entre les traversées de rivière, les cordes pour descendre ou grimper les butes et le passage sous l’ancien tunnel du train éclairé aux flambeaux.

Je boucle finalement les 25,2 km du parcours en 2h16 à la 5ème place.

Fred


 

TRAIL DU SANCY 2014 : Un Vrai Trail « blanc » pour cette année - 19 Janvier 2014

C’est sympa le Mont Dore quand la neige est là...............finalement. 

Eh oui cette année (comparé à il y a 2 ans) il a neigé dans la nuit précédent le Trail. 5 bon cm de neige tombé sur le plateau et sommets situés autour du lac de Guéry; Ah ça c'est bon ça !! 

Nous étions pas mal à y aller cette année: mon Frangin avec ses copains du club de triathlon de Poitiers, des copains du club de triathlon de Saumur (Franck note coach en CP, Thomas notre coach en vélo et Damien notre organisateur et "bout en train" du club), de mon côté: j'ai emmené avec moi ma compagne Valérie (qui elle non plus n'en est pas à son premier Sancy), une copine à elle Isabelle, et un ami d'Angoulême Laurent avec sa femme; ...........et nos enfants respectifs............OUF !! ça fait du monde tout ça. Plus ça va plus le cercle s'agrandit ! 

Etait prévu un autre Trailer d'envergure..............Un grand copain du Team Raid Saumurois..............j'ai nommé...........Stéphane Montigny !! Manque de Bol: PATATRAS grosse chute 1 semaine avant le Trail................. Ah celui là, je crois qu'il se calmera jamais !! 

Dimanche matin : levée à 7h pour un départ à 9h, juste ce qu’il faut pour manger un bout et surtout se mettre les idées au clair. 

Hummmmmmm, quelle bonne surprise quand on est sorti de l'appart: la neige avait fait son apparition dans la nuit sur les hauteurs, ça va être SYMPA. 

Avant le départ petit échauffement, un petit bonjour à ceux qu'on reconnaît. En l'occurrence..........impossible de se reconnaître !! Quelle idée on a TOUS..........de mettre des bonnets ? 

Tant pis je partirai dans la masse, un peu devant mes amis "proches", mais malheureusement pas avec mon frangin car cette année un départ "sage" s'imposait. 

Eh oui, une bonne bronchite contractée 2 bonnes semaines plus tôt m'a un peu mis les batteries à plat (surtout les bronches). 

Rentrons dans le vis du sujet, 1400 concurrents au départ pour le 20 et le 30 kms:................. Arrivé à la première rampe, après 2 kms de route, ce fut très chaud. C'est l'éternel problème de beaucoup de Trails: si on part pas à "donf", on finit pour la plupart en file indienne du 3è kms jusqu'au 6 ou 7è kms sur un chemin monotrace (surtout avec la neige, voir même beaucoup de boue sur le début de la montée) et là y'a plus qu'à prendre son mal en patience. Le ravito ayant lieu à 8.5 kms, soyons positif, ça nous fera toujours une première partie sans trop se cramer. 

Une fois arrivé au Ravito au Lac de Guéry, séparation du 20 et du 30 kms, une petite pause s'impose: le temps de boire un peu - desserrer le strap à la cheville et voir si un ami n'est pas dans les parages.......j'attends un peu (j'avais pas trop envie de repartir tout seul !!)...........manque de chance personne à l'horizon .............de connu.........Mon Frangin est 5 à 7 min devant............avec la pause il est maintenant à 10'........allez la décision est prise je pars seul vers le 1er Puy: "le Puy Loup". 

Trop chouette le passage boisé après le ravito: single dans la neige bien ludique; ensuite arrive la partie à découvert en direction du puy: vue magnifique sur le plateau qui nous entoure et plus loin sur le massif du Sancy. Le ciel était gris mais assez haut nous laissant une très bonne visibilité (pour l'instant) avec aucun vent (alors ça c'est LA BONNE NOUVELLE............par ce que là-haut, quand ça décoiffe, ce n'est même pas la peine de penser à courir !!). 

les montées (que je fais un peu au ralenti.........les bronches n'aiment pas trop) et descentes (par contre à bloc) dans la neige en passant par la banne d'Ordanche, se succèdent..............magnifique le PANORAMA.......................On arrive enfin au 2è ravito (17è kms). 

Chouette, sauf que dans mon cas je le loupe !! TROP FORT quand même: il était dans le brouillard et pas situé du côté habituel !!!; avec en plus, la descente le précédent que je fais complètement à bloc................j'ai bien dû y laisser quelques neurones sur place, pour ne pas le voir !!. 

Bon tant pis: le camel presque vide (1litre ce n'est pas beaucoup !!) et les jambes bien durs avec en vue le dernier puy et pas le plus facile: car le plus haut (1500 m).........je me dis: t'as plus qu'à y aller "tranquillou" jusqu'au prochain ravito au 25è kms. 

Chose dite..........Chose faite..........,excepté après le Puy Gros et son fameux passage de corde, où là je lâche tout dans la descente du 22è kms au 25 ou 26èkms. Descente très technique (boue - cailloux - single avec dévers - petits obstacles avec bons dénivelés..........): J'ADORE...........Faudra qu'un jour je filme !! 

Au niveau du 2è ravito: je fais le plein du camel et d'un peu de route goudronnée pour les chaussures...........ça repose "un poil". Pas pour longtemps, car s'en suit une dernière partie avec une belle bosse de 2 à 3 kms et un faux-plat pourtant goudronné ou quasiment tout le monde marche...................Interminable !! 

Commence une descente technique vers le Mont-Dore, chouette on se dit c'est la fin....................manque de bol ça remonte un dernier coup pour le dernier kilomètre................et là on se dit: ça n'en finira jamais !! surtout que de finir dans le brouillard et sous la pluie: ça n'a rien de très excitant................mais OUF! la patinoire est là: c'est LA FIN 

Au final je fais un peu mieux qu'il y a 2 ans en terme de place (mais pas en temps): Bien surpris et content car tout au long du parcours je n'ai jamais eu connaissance de ma place: 42è sur 610 (presque 100 trailers de plus qu'il y a 2 ans) en 3h22', et 14è V1. 

Ma femme l'a aussi fait et réalise un bon temps pour sa 2è participation sur le 30 kms en 4h30 (30' de moins qu'il y a 2 ans) et finit en pleine forme. 

Je sais pas ce qu'on avait "bouffé " dans la famille cette année...............mais on avait finalement la PATATTE. 

Vous avez de la chance, pour ceux qui ont lu jusqu'au bout vous avez échappé à un récit de 4 pages comme je l'avais fait à mon premier trail..............Hihihihi!! 

A la revoyure 

Romu 


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site